Memoire de l'ombre, de Ken Ossola, commande du Ballet du Grand thèâtre de Genève

Mémoire de l'Ombre - 2014 - Genève

Spectacle commandé par le Grand Ballet de Genève dans le cadre d’un hommage à Gustav Mahler

Refléter l’hymne d’amour au monde et à la vie de la musique de Gustav Mahler dans son travail est une évidence pour Ken Ossola, tant sa danse touche au sacré et identifie l’homme à la ronde éternelle des tourbillons de forces qui composent l’univers.

Son mouvement exalte et approfondit la conscience du danseur. Elle reflète la magie secrète d’une gestuelle qui met l’énergie profonde de l’individu au contact d’une substance divine et immatérielle.

Durée : approx. 1h10 (sans entracte)

Découvrez les Extraits vidéo

  • xtrait de Mémoire de L'Ombre, spectacle chorégraphique de Ken Ossola pour le Grand Ballet de Genève en 2014.
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014
  • Memoire de l'Ombre, Chorégraphie de Ken Ossola, chorégraphe International
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014
  • Le Grand Ballet de Genève pour Ken Ossola, création
    Mémoire de l'Ombre - Genève - 2014
  • Extrait de Mémoire de l'Ombre, chorégraphie de Ken Ossola
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014
  • Mémoire de l'Ombre, spectacle de Ken Ossola en Genève 2014.
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014
  • Le final de Mémoire de L'ombre, Chorégraphie de Ken Ossola pour le Ballet du Grand Thèâtre de Genève
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014
  • Duo masculin de Mémoire de l'Ombre, par le Ballet du Grand Théâtre de Genève, pour Ken Ossola
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014
  • Les danseurs du Grand Ballet de Genève pour Mémoire de L'Ombre de Ken Ossola en 2014.
    Mémoire de l'Ombre - Genève - 2014
  • Mémoire de l'ombre par Ken Ossola, détail de l'un des tableaux
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014
  • Memoire de l'ombre de Ken Ossola, l'un des duos.
    MEMOIRE DE L'OMBRE - GENEVE 2014

Equipe de Production à Genève

Chorégraphie : Ken Ossola
Musique : Gustav Malher
Arrangement musical : Julien Tarride
Scénographie & costumes : Nicolas Musin
Lumières : Harrys Picot

Directeur du Ballet du Grand Théâtre de Genève
Philippe Cohen.

Adjoint du directeur du ballet
Vitorio Casarin

Coordinatrice Administrative
Emilie Schaffter

Maître de ballet
Grant Aris
Grégory Deltenre

Pianiste
Serafima Demianova

Directeur Technique
Philippe Duvauchelle

Régisseur Lumières
Alexandre Bryand

Régie plateau
Jérôme Glorieux

Son et vidéo
Alexandre Averty

Machinerie
Alexandre Auer, Fernando De Miguel
Bruno Giannini, Olivier Sidore
Andrea Valvini

Régie lumière
William  Ballerio, Arnaud Viala

Electricité
Renato Campora, Lionel Rocher, Louis Riondel, Romain Toppano

Photographies
Grégory Batardon

Danseuses
Céline Allain, Fernanda Barbosa, Louise Bille, Ornella Capece, Andie Masazza, Virginie Nopper, Yu Otagaki, Angela Rebelo, Sara Shigenari, Sarawanee Tanatanit, Daniela Zaghini

Danseurs
Joseph Aitken, Loris Bonani, Natan Bouzy, Aurélien Dougé, Paul Girard, Armando Gonzalez, Vladimir Ippolitov, Xavier Juvcn, Nathanaël Marie, Geoffrey Van Dyck, Nahuel Vega

Ken Ossola et la production du spectacle remercient leur partenaire de saison

Vacheron-Constantin-logo-old

Programme Musical

Symphonie N°5                                            4. Adagietto. Sehr langsam
(Arrangement musical et mixage: Julien Tarride, violon: Christine Massetti)

Symphonie N°2 «Résurrection»                 1. Allegro maestoso

Symphonie N°6 «Tragique»                       3. Andante moderato (EXTRAIT)

Lieder eines fahrenden Gesellen          2. « Ging heut’ morgen über Feld
(Chants d’un compagnon errant)

Symphonie n°9 «Tragique»”                      4. Adagio, Sehr langsam und no ch zurückhaltend (EXTRAIT)

Transition basée sur
Symphonie N°1                                          1. Langsam. Schleppend. Wie ein Naturlaut.
Symphonie N°5                                          
4. Adagietto. Sehr langsam

(Arrangement musical et mixage: Julien Tarride, violon: Christine Massetti)

Das Lied von der Erde (Le Chant de la Terre)               6. «Der Abschied. (L’Adieu) (EXTRAIT) 

Symphonie N°2 «Résurrection»                5. « Aufersteh’n» (Résurrection). Langsam. Misterioso (EXTRAIT)

 

.

Ils en ont dit

« Sa danse mêle brisures, éclats et altérations, qui traduisent son inclination pour le contradictoire, son goût pour le lâcher prise. »

Bertrand Tappolet, Le Courrier

« Mémoire de l’ombre est une chorégraphie pleine de mystère et de secrets, qui n’a pour récit que la somptueuse musique de Mahler… Sur ce thème de l’ombre, le chorégraphe sait faire émerger une danse sombre et belle, tout en profondeur. (…) L’ensemble des danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève se glissent à merveille dans cette chorégraphie émotive et sensible, se jouant d’une virtuosité technique aussi nécessaire que dissimulée dans une fluidité apparente. »

Agnès Izrine, Danser Canal Historique.

Pour toutes informations pour programmer “Mémoire de l’Ombre”, cliquez ici